Fractures osseuses, Ostéoporose et argent colloidal | Eau Positive

Fractures osseuses, Ostéoporose et argent colloidal

Le 15 décembre 2013, Guy, un septuagénaire bordelais, m’écrivait un mail me demandant si l’argent colloïdal pouvait aider sa femme gravement atteinte d’ostéoporose, qui lui valait, à ce moment-là, 7 (oui sept) vertèbres fracturées. Son épouse, Delphine, était alors à l’hôpital sur un lit de douleurs.

L’histoire de la petite Mary, dont les 4 vertèbres cassées avaient été ressoudées en accéléré avec l’argent colloïdal, était encore toute fraiche dans ma mémoire. Mais entre une adolescente de 14 ans et une septuagénaire atteinte d’ostéoporose, le problème me semblait extrêmement différent. C’était évidemment très intéressant de faire l’expérience pour voir ce que l'argent colloidal pouvait amener de positif pour ces fractures et éventuellement, sur l'ostéoporose. Guy passa donc une commande de 3 bouteilles d’argent colloidal en 23 ppm et d’une en 30 ppm pour débuter la cure en force. 

Le 23 décembre, après moins d’une semaine de cure, Guy m’écrit qu’il est peut être un peu tôt pour en juger, mais qu’elle ressent à différents petits signes une amélioration sensible
Le 30 décembre, il écrit  «  la situation de Delphine évolue très vite dans un sens, qui se rapproche d’une sorte de miracle scientifique.  5 jours après le début de son traitement par l’argent colloidal, ses très fortes douleurs se sont nettement estompées, et au bout de 10 jours, elle remarche presque normalement, le tronc, bien droit et sans douleurs… »

Le 21 février « le rhumatologue réputé qui la suit, est franchement surpris par l’évolution rapide de son état général… il a remplacé le traitement d’une piqure journalière contre une tous les 6 mois. Delphine a passé une IRM. Surprise, plus de fractures visibles. »  
Le 20 septembre « Delphine a passé une IRM de contrôle, hier, et c’est remarquable, plus de traces de tassements de vertèbres. Seulement, des indications d’arthrose, ce qui est un moindre mal dans son cas. » 

 

Le spécialiste n’a pas compris comment une ostéoporose aigüe, qui avait généré ces 7 fractures de vertèbres avait pu disparaître en aussi peu de temps. A tort ou à raison, ni Guy, ni Delphine n’ont évoqué cette cure d’argent colloïdal en 23 ppm et 30 ppm .

 

L’ostéoporose est une maladie du squelette, caractérisée par une diminution de la masse de l’os et une détérioration de la structure du tissu osseux. L’ostéoporose rend les os plus fragiles et plus cassants. L’os est vivant et se renouvelle et se répare de manière permanente, c’est le « remodelage osseux ». Ce dernier est régulé par les hormones et les cytokines, des cellules du système immunitaire.  Logiquement, la diminution de la production d’hormones après la ménopause et l’andropause, amplifie les risques d’ostéoporose, ainsi que les systèmes immunitaires déprimés.  

Pour ces derniers, on sait que l’argent colloïdal vous aide à avoir un système immunitaire au top de son efficacité. Il serait intéressant d’étudier son effet directement sur les cytokines. Quoiqu’il en soit, dans ce cas précis, l’argent colloïdal a contribué à un petit « miracle », un mot écrit plusieurs fois par Guy dans notre nombreuse correspondance. 

 

Ce qui est terrible, c’est que l’ostéoporose est à l’origine de 400.000 fractures chaque année en France. Imaginez la souffrance que cela représente. C’est quand même triste que la médecine officielle refuse de s’intéresser à l’argent colloidal.  Eau Positive serait  tellement heureuse de faire ne serait ce que quelques petits miraculés de plus par an. Si ce n'est pour vous, pensez à vos parents, qui ont une forte probabilité de faire partie des 400.000. 

 

Comme le raconte les deux premiers articles de ce blog, Eau Positive tisse de vraies relations avec ses clients. C’est ainsi que j’ai pu citer quelques passages parmi les dizaines de mails que Guy m’a adressés au fil des mois.

 

Vous ne risquez pas de trouver ces qualités-là chez Amazon et autres supermarchés du web. 

 

Pensez à rajouter un spray

Désinfectez vous les mains et le visage d’un coup de spray d’argent colloïdal en 30ppm.
Bactéricide et virucide.